Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/09/2015

Exposition des Editions de Rivières à Cavaillon

Les livres de Rivières ou l’après PAB sont présentés à l’Hôtel d’Agar du 2 au 27 septembre
La famille Morand vous convie à la visite de l’exposition le dimanche 20 septembre
de 10h à 12h30 et de 14h à 19 h en présence de Jean-Paul et Marie Martin.

 

 

Hôtel d’Agar - Famille Morand-Valton - 58 rue Liffran - 84 300 Cavaillon - mob : 06 24 17 20 13
Les livres de Rivières - tel: 04 66 60 94 74 - site : http://leseditionsderivieresoulaprespab.midiblogs.

 

 

 

Hôtel d'Agar. Les éditions Rivières aux journées du patrimoine

Episode II Après l'archéologie le samedi, l'équipe de l'Hôtel d'Agar, Christian Morand et Véronique Valton en tête vous proposent de découvrir dimanche 20 les trésors des éditions "Rivières" 
58 rue Liffran le dimanche 20 septembre de 10h à 18h.


Après PAB des RIVÈRES coulent sous les ponts…
 
Parfois, les bras appuyés sur les accoudoirs de son fauteuil, il croise les mains et penche un peu son front haut afin de vous écouter, comme son cousin… Souvent il vous regarde avec attention puis soudain conclut avec humour un sujet de conversation qui s’attarde sur lui, sérieux et léger, comme son cousin… Il fabrique de ces petits « Riens » qui prolifèrent malgré lui : des barques de papier qui flottent sur les Rivières suivent le fil de l’eau sans gouvernail et tracent l’histoire d’une filiation complice entre PAB et JPM.
 
Au commencement Jean-Paul Martin voulait juste préserver l’œuvre poétique de Pierre-André BENOIT serrée dans des carnets ou dans de petits livres manuscrits inédits, alors il plia du papier d’Arches après l’avoir imprimé à domicile et contre colla en frontispice un dessin ou une gouache de PAB, il fit un colophon sans signature à 8 ou 12 exemplaires et appela ces premiers « livres gardiens », des Rivières, du nom du village où PAB demeura : « on ne détruit pas un livre, n’est-ce pas, au moins ces poèmes resteront dans une bibliothèque ! ».
 
Alors qu’il jouait à l’apprenti imprimeur au Château moderne, son amie Anne Slacik, l’observant tandis qu’il collait une gouache de PAB, lui suggéra d’illustrer elle-même un de ces poèmes oubliés, puis ce fut le peintre Sylvère qui sollicita Jean-Paul Martin afin qu’il il lui confie un livre puis beaucoup d’autres, cette fois-ci signés par les artistes. À la différence de PAB, homme des sous-bois et de la confidentialité, Jean-Paul Martin ne signe pas ses ouvrages.
 
Petit à petit les livres forment de joyeuses piles de mémoire dans l’armoire à linge, puis au fil de l’eau, d’autres artistes: Pierre Alechinsky, Claude Viallat, Daniel Dezeuse, Alain Clément, d’autres écrivains: Gaston Puel,  Michel Butor, se prirent dans les filets ludiques et désintéressés du « pêcheur » : une seule contrainte, les « Rivières » doivent être illustrés de peintures originales, de collages ou de photographies. Ainsi la bibliographie de PAB, de son vivant et post mortem, est probablement aujourd’hui la plus riche en artistes français.
 
JPM, mystérieux, ne tient pas à dire combien de livres il a conçu, toujours est-il, l’armoire à linge ne suffit plus à contenir ses ouvrages, tous identiques de forme mais de formats tous différents : « je ne prétends pas être éditeur comme PAB, en revanche, je poursuis la préservation de son œuvre, en retrait, en toute complicité, même si parfois ça m’agace tous ces livres… »
 
Bien que convoités par des amateurs avertis, Les Rivières sont exclusivement disponibles par le truchement des artistes, aujourd’hui pour la première fois, ils sont présentés dans un catalogue de librairie sur l’initiative de Jean-Paul Martin et sous le signe de l’amitié. 
Patricia Dupuy
 
 
 
 
 
 
                

 

Les commentaires sont fermés.